La Cooper sur le toit!!

                                             

Les vrais circuits de course automobile disponibles même en Angleterre après la Seconde Guerre mondiale n’étaient pas très nombreux, alors tous les sites avec des routes fermées, ou des « culs » d’érodromme de la RAF se sont rapidement retrouvés sur le calendrier des courses automobiles du RAC.

Le camp de l’armée de Blandford situé dans le Dorset était intéressant pour créer un circuit, pas dans le camp lui même, mais en extérieur, car le camp était ceinturé par une route de  5  km de longueur, avec un peu d’imagination cela signifiait qu’un tracé semblable à un circuit spécialement conçu pouvait donc être utilisé.

Blanford était à ce qu’il parait intéressant car il y avait plusieurs reliefs, comme si un circuit  combinait dans son seul espace, les virages de Thruxton, les plongeons d’Oulton Park et les vues de Shelsley Walsh, vous obteniez à quelque chose prés le développé de ce circuit improvisé.

Pour parfaire l’ambiance générale, il faut y ajouter une piste étroite de 6 mètres maxi dans la plus large partie, l’ensemble  était orné de trottoirs, de trous et de divers dénivelés, un peu comme sur l’île de Man ou se courrait le TT, Une chose est sure au sortir de la guerre ils n’avaient plus peur de grand chose nos pionniers, avec ces trottoirs à angles droits qui délimitaient  un circuit qui roulait quand même à 120 km/h de moyenne. 

La première course automobile du « circuit de Blanford, a eu lieu le 27 août 1949, et bien sur elle a accueillie les 500cc F3. En tête de la course F3 dans sa Cooper Mk III JAP, le Major Peter Braid a glissé sur le côté gauche de la piste. La voiture a rebondi comme un ballon de l’autre côté de ce circuit, heurtant à ce moment la un abri d’autobus qui avait été détruit dans une course précédente, abri dont la déformation a servi de rampe de lancement, projetant la Cooper sur un sapin et par un dernier ricochet sur le toit du quartier général d’un des bataillons militaires. Cela vaudra cette image extraordinaire qui a fait le tour du monde « la Cooper sur le toit ».

Comme vous le voyez, la Cooper a finie bien garée! mais rassurez vous Le major Braid s’en est bien sorti avec uniquement quelques contusions, mais aussi certainement quelques émotions, car si ce fut court cela a dû être un voyage spectaculaire pour arriver de la piste sur ce toit….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *