Garnd Prix de Garat 2020. Une cuvée exceptionnelle.

                                                                                                                                        Photo Ludo Martin

Ce texte et ces photos sont de Pierre Alexis Colignon et Elsa.

Notre président du Racer Club de France Michel Labarde a mis les petits plats dans les grands pour cette édition 2020. Les repas orchestrés d’une main de maitre par Brice Labarde et son équipe, ont permis de régaler plus de 150 personnes avec le traditionnel méchoui du dimanche midi.

L’orchestre convié sur place a agrémenté le repas de musiques rocks et champêtres. On y retrouve là l’ambiance des paddocks des années 60. La décontraction et la bonne ambiance sont bien là. La chaleur présente tout le week-end n’a pas freiné la venue des participants et des invités.

Sur la piste, plusieurs plateaux ont animé le week-end : les avant-guerre avec une belle série d’Amilcar, un plateau cycle kart de nos fidèles et très agréables concurrents, un plateau Fiat 500 et 126, un plateau GT, puis enfin le plateau des célèbres Racers à mécanique Panhard. Dans les paddocks, quelques très belles auto : deux magnifiques cabriolet Traction et quelques Bugatti égarées sur l’herbe.

Les membres du club ayant fait le déplacement étaient nombreux. Joël Leblanc qui a rencontré quelques soucis avec une mécanique en carafe. Brice Labarde qui a très fortement usé les pneus du racer paternel, au grand désespoir de son père !! Vincent Aupetit qui nous a ressorti son racer pour l’occasion. L’écurie Dominault présente en force avec deux MEP X2 qui marchaient du tonnerre. Pierre-Alexis Colignon également, qui avait bien plus de freins avec son racer qu’avec une malheureuse Smart…. Ian a fait le déplacement mais sans son beau racer vert.

Notre trésorier Gonzague nous a donné un sacré coup de main tout au long du week-end. Les démonstrations ont été viriles et très disputées. Le tout sans aucun accrochage ni incident. De vrais gentlemen qui se respectent sur la piste comme autour d’une table. C’est ça l’esprit du Racer Club de France. Pour résumer, c’est une année exceptionnelle pour cette édition 2020 : du soleil, des repas succulents, des copains, du pilotage, un barbecue énorme et du vin évidement avec modération. Un grand merci à Michel Labarde pour son accueil et l’organisation sans faille. Un grand merci à son fils Brice pour les repas ainsi qu’à l’équipe autour de ce duo inséparable !!!!

Où signons-nous pour l’année prochaine ?

 

 

                                                                              T

                               

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *