Un doux parfum de renouveau.

Il flotte comme un doux parfum de renouveau dans notre milieu des Racers Français, serait ce le contre coup de la sonnette d’alarme que j’ai volontairement tiré pour le weekend de La Châtre qui fait réagir nos membres?….

Des contacts pour l’instant sont amorcés avec des personnes qui sont toutes acquises à la cause de nos Racers, soit elles en ont déjà un, soit veulent en monter, mais surtout ont une envie nouvelle qui semblait bien enfouie celle de les faire rouler.

Loin de moi l’idée de vouloir vendre la peau de l’Ours avant de l’avoir tué, car cet ours mes amis et bien il galope encore fièrement!

Mais le fait est indéniable, il y a une vraie mobilisation et cela semble deja bien en marche pour rouler sur de beaux événements, il semble que nous devrions battre un record d’affluence le weekend à venir à Albi.

Nogaro et son Classic festival fera aussi le plein, nous viendrons comme à Magny Cours renforcer le plateau avant Guerre, la nul doute que c’est une très bonne solution pour nos racers que d’intégrer ce plateau correspondant bien à l’esprit de nos autos. La aussi c’est sur une belle affluence viendra couronner cette année 2018.

Ces réjouissances liées à ce réveil nous amènerons vers pleins de bonnes nouvelles à venir pour l’année qui suivra en 2019, année ou nous amorcerons clairement un virage accès sur un retour à la compétition, le tout bien sur sans délaisser nos plateaux de démonstrations.

Les remparts auront un plateau pour nous en 2019, des pourparlers avec un beau circuit du Sud Ouest pour accueillir un plateau du 500 Owners club et nos Racers est aussi « dans les tuyaux ».

Des Racers sont en train de changer de main…..Des nouveaux sont construits…..Des projets de construction sont en cours….C’est bon ça!

 

Racer DAF??? à vendre année 60

Richard nous fait parvenir cette annonce présente aussi sur leboncoin.

Vends racer ancien. Je n’ai pas le temps de le restaurer, donc je vends ou échange ce  racer des années 60 chassis tubulaire, entiérement triangulé, carrosserie en alu formé. La mécanique (absente) devait etre de moto anglaise style triumph ou norton.

j’attends vos offres, pour et engin qui mérite d’etre restauré.
échange possible vs piéces Amilcar cgss,pieces autos des années 30, plaques émaillées, mascottes…

Contacter l’association pour disposer des coodonnées de Richard.
Le Racer est à Thiers dans le 63.

Un membre de l’association complète :
La base nous est inconnue, peut-être du DAF. Châssis et treillis tubilaire sur roues (peut-être 4 tocs Simca). Carrosserie aluminium. Ce racer devait être animé par un moteur de moto en position arrière au vu des fixations et de l’entrainement: roue dentée (et donc chaine) et de l’espace derrière le siège.

Merci Pierre

Cahier technique – Réfection moteur et boîte Panhard

 Paru aux éditions Pixel Press l’année dernière le livre de Gazoline sur la réfection d’un moteur & boîte Panhard est très bien fait. Il reprend de manière didactique l’ensemble des opérations à réaliser pour refaire au mieux un des moteurs les plus couramment utilisés sur nos petites machines de course.

Voici le résumé Gazoline :
 » La réfection d’une boîte ou d’un oteur Panhard n’est pas présentée avec logique par le Manuel de réparation du constructeur. Les opérations y sont certes toutes décrites avec précision, mais dans un savant désordre, cet ouvrage étant avant tout destiné aux mécaniciens censés n’effectuer que des opérations d’entretien ou des interventions partielles. Il n’est donc pas facile de s’y retrouver, et sans l’expérience d’anciens de la marque ayant déjà pratiqué ces rénovations, on perd un temps précieux, tout en courant le risque d’oublier une opération intermédiaire essentielle. Les procédures que nous vous décrivons, image par image, sont le fruit de ces longues années de pratique. Elles reprennent, pour l’essentiel, les méthodes préconisées par le Manuel, mais proposent le plus souvent des solutions alternatives, plus simples, peut-être plus empiriques, mais tout aussi efficaces, et qui permettent de se passer, dans la majorité des cas, d’un encombrant outillage spécifique. Les 1.140 photos s’accompagnent d’explications détaillées, de schémas et de commentaires qui devraient vous permettre, en prime, de mieux appréhender le fonctionnement de ces deux organes essentiels. Réalisé par l’équipe de Gazoline, et avec la collaboration de Jacques Besnard, cet ouvrage didactique est d’abord paru dans le magazine sous forme de feuilleton. Pour cette édition, il a été entièrement revu, intégrant de nouvelles procédures, des explications parfois réécrites pour plus de clarté et des opérations supplémentaires. Des aménagements qui, nous l’espérons, vous aideront à mener à bien vos propres projets de restauration. »

116 pages, 1.140 photos, format 218 x 285 mm, ISBN 978-2-917038-14-7 32 euros chez Gazoline

Deux racers au Musée Automobile de Vendée

 

Le Musée Automobile de Vendée est l’un des plus beaux en France. J’ai donc profité d’un Bordeaux-Nantes aller-retour dans la journée pour faire les quelques kilomètres supplémentaires pour le visiter.

J’avoue y être allé essentiellement pour les ancêtres, magnifique et présent en nombre dans ce musée. Mais deux racers posent fièrement en bout d’allée. Nous reconnaitrons tous un DB, mais l’autre Racer à mécanique Panhard est plus étrange. Quelqu’un pourrait-il nous mettre sur la piste de ses origines ?

Le Musée Automobile de Vendée
85440 Talmond-Saint-Hilaire
http://www.musee-auto-vendee.com/

Un bien curieux Racer Panhard

Pierre m’envoie ce matin trois photos d’une « sortie de grange ». On reconnaitra l’auto d’origine, une PL17.