Retour sur 2017

Périgueux et Bugatti ( 14 et 15 octobre )
Il y avait là deux racers, un monomill et 4 MEP ( et d’autres monoplaces ) et aussi 2  barquettes et 1 monoplace à moteur Simca 8, .

Salon Époqu’Auto à Eurexpo Lyon-Chassieu ( 10 au 12 novembre )
Ce salon monte en puissance avec env 60 000 visiteurs cette année. Il y avait une très belle brochette de Panhard de tout type amenés
par les 3 clubs de la marque ( landaulet X 45 de 1925 et Diverses Dyna X ) et l’Amicale D.B ( coach HBR5 ).

Je vous signale le livre : Racer 500, l’épopée française par Catherine DEBUIRE aux éditions de l’Autodrome.

Résumé de l’année 2017
La saison de roulage est terminée et les voitures sont au garage, pour un repos bien mérité ou une réparation voire une amélioration
en vue de la saison 2018. Les pilotes se reposent aussi et c’est l’occasion de se remémorer les souvenirs de 2017 et de préparer la saison 2018.
L’année 2017 a été bien remplie avec les réunions habituelles sur circuits permanents ( Magny-Cours, Montlhéry, Albi, La Châtre, Moulins/Montbeugny, … )
et en ville (  Bressuire, Limoges.  , … ) sans oublier les courses de côte.
Que de bons moments ! Que de belles empoignades ! Et que de bons souvenirs ! qui conditionnent l’ envie de recommencer en 2018.

Retour sur la saison 2016

La saison de roulage tend vers sa fin pour 2016. Les sorties sont moins nombreuses dans ce trimestre et la météo peut s’avérer un frein. A Rolland ( 06 21 84 55 31 ) propose une journée de roulage à Lurcy-Levis le 11/12.
Voici un résumé des principales sorties du 3ème trimestre :

1ère Montée Historique du Ballon d’Alsace ( 12 au 14 août ) :
C’est une des plus longues montées de France et d’Europe — 9 km — avec une dénivelé de 670 m ( presque 7 % en moyenne ) et 13 lacets. Jean-François avait répondu présent et le pilote et son racer ont fait l’objet d’une photo dans LVA.

Montée Historique / Course de côte d’Uxeau ( 28 août ) :
2 racers à moteur de moto étaient présents ( DH et Guy duSpirit Racer ) pour cette course de côte dans un paysage vallonné offrant une alternance de montées et des descentes. Des orages le dimanche sont venus perturber la fête.

Circuit des Remparts à Angoulême ( 16 au 18 septembre ) :
Cette année pas de plateau Racers, Monomills et MEPs dans les courses du dimanche. Quelques voitures à mécanique Panhard dans le Concours d’Élégance ( vendredi soir ) et le Rallye International ( samedi ), seulement un coach HBR5, une PL 24 bt  et une PL 17 parmi les + 180 autres voitures. Le parcours  a offert une magnifique balade sur les petites routes de l’Angoumois souvent au milieu de vignes.
Les 9 plateaux course du dimanche ( env. 20 voitures par plateau ) et la finale GT ont réuni plus de 175 bolides. Les pilotes ont partagé de magistrales et intenses moments pour les premières places et ont offert de belles bagarres  à un public toujours aussi nombreux et enthousiaste.

Dompierre-les-Ormes ( 24 et 25 septembre ) :
Cette course de côte ( 2,3 km avec une chicane dans la ligne droite avant le virage à 90 ° ) organisée tous les 2 ans  sur une route fermée à la circulation a cette année été précédée par un rallye touristique. Les quelques 150 voitures présentes sont des plus variées : de la Brasier 1905 aux Matra  et Porsche du Mans en passant par un rare cyclecar Lebeau et Cordier de 1924 à moteur Anzani 1100 cc. Des racers ( DH à moteur de moto, …) y étaient présents et on pu effectuer plus de 10 montées. A noter aussi la présence d’une dizaine de Bugatti, d’une Abarth1000 SP et d’une Matra 630, copie conforme construite par EPAF en 2013 avec Jaguar et autres GTs.

Tour Historique de Corse ( 4 au 8 octobre ) :

A noter la présence d’une Matra Bonnet Djet dans le groupe VHRS.

Classic Festival à Nogaro ( 8 et 9 octobre ) :
Voici les remarques de 2 participants, Yves et Gonzague : « circuit mi rapide, mi-technique ; organisateurs aimables et forte présence de monoplaces. Plus de 20 MEP et 7 Racers/Monomills ( et aussi une monoplace VW des années ’60 dans son jus ). Les MEP partaient les premiers des vieux stands puis les racers et Monomills depuis les boxes plus récents. Quelques rares incidents de course : une MEP a mis sa roue sur celle d’une autre et « a fait un toit » sans mal pour le pilote ; une roue arrachée . Quelques incidents mécaniques vite réglés. La famille Gayraud a comme d’habitude bien aidé et donné des conseils. Repas du dimanche autour de la plancha de Brice qui est chaleureusement remercié ». De belles empoignades toujours courtoises qui laisseront d’agréables souvenirs.

2ème Grand Prix de Limoges Classic ( 22 et 23 octobre ) :
Le circuit routier en ville est dans les rues et rond-points de la Technopole Eter dont le revêtement à été refait mais pas partout…Le roulage est par plateau derrière pace car avec un passage à 30 km/h … mais au fil des séances la vitesse augmente dans la « zone libre » avec aussi un résultat fonction du pilote du pace car. A noter une participation quasi sans plateau d’anciennes comme en 2015. Le plateau ne comprenait  que 2 racers  ( dont un DH à moteur de moto ), 2 Monomills, une Austin 7 et mon tank X 86. Les MEP étaient dans un autre plateau avec les barquettes SIB, GRAC et autres monoplaces. Il faut souligner l’effort des organisateurs pour faire le plus de séances de roulage pour chaque plateau. Voir compte-rendu dans LVA avec une photo du Monomill de Michel, ex- Cl Berton.

Epoqu’Auto à Eurexpo – Lyon-Chassieu ( 4 au 6 novembre ) :
Le RCF était présent sur le stand de l’Amicale D.B avec son logo au bas d’un panneau montrant un Monomill. En face était le DCPL qui n’exposait que des moteurs dont le 12 cylindres de L’AML, le 4 cylindres inclinés à 45° de l’AL90 et une génératrice monocylindre. Le CPLF était à l’entrée comme habituellement. Ce salon monte en puissance tant par les véhicules exposés que par les marques mises à l’honneur ( en 2016, autos Berliet et Aston-Martin ;  Follis qui a non seulement construit des bicyclettes, des vélomoteurs et des motocyclettes mais aussi une monoplace et une barquette à moteur Ferrari ( !! ).  Les marques aujourd’hui disparues étaient regroupées, dans un même Hall ( et non dispersées ) favorisant ainsi leur connaissance par des amateurs et visiteurs.
Ce fut l’occasion de croiser des membres du Spirit Racer Club venus en visiteurs.

Roulage à Albi ( 11 novenbre ) : annulé

Voici les résumés de quelques  évènements passés mais cette fois j’ai dû emprunter des informations ( revues ou sites ) ou utiliser celles que des membres du RCF ont bien voulu m’envoyer et qu’ils en soient chaleureusement remerciés.

News Letter d’Hiver 2014

Chers Amis Pilotes,

2014 va se terminer et cette année aura passé très vite…
La saison de roulage est terminée et les voitures sont au garage, pour un repos bien mérité ou une réparation voire une amélioration en vue de la saison 2014.
L’année 2014 a été bien remplie avec les réunions habituelles, sur circuits permanents, (Magny-Cours, Montlhéry, La Châtre, Moulins/Montbeugny, … ) et en ville ( Bressuire, Angoulême, Vannes,…. ) sans oublier les courses de côte.
Que de bons moments ! Que de belles empoignades ! et de bons souvenirs ! En peu de mots que du bonheur qui incite à recommencer en 2015.

Un autre mail va vous être envoyé ; ce sera la liste des sorties possibles en 2015. Ce sera à vous de choisir les roulages ou vous pourrez vous faire plaisir.

Dans le 1er trimestre 2015 une e-Assemblée Générale vous sera proposée comme en 2014.
Je souhaite à tous, pour vous, votre famille, et tous ceux qui vous sont chers, un Joyeux Noël et de Bonnes Fêtes de Fin d’Année et vous adresse mes Meilleurs Vœux ( santé, joie, bonheur et prospérité ) pour 2015.

Pierre Duprat,
Président du RCF

Classic Days 2013

La 6ème édition des Classic Days s’est déroulée à Magny-Cours les 4 et 5 mai sous un beau temps ensoleillé. Il y avait près de 1400 voitures inscrites et plus de 100 marques représentées.

Sept plateaux d’une quarantaine de voitures chacun ont permis à environ 300 voitures de tous les types ( anciennes à modernes, protos et F1 ) de rouler sur le grand circuit F1 de 4, 411 km pendant 6 fois 20 minutes sauf incident mécanique ou de course.  . Des moments de plaisir inoubliables.

La grand parade caritative a réuni 575 voitures et a été survolée par des « vieux coucous » venus de la Ferté Alais ( 91 ). Un Morane Saulnier  avec moteur rotatif ( les cylindres tournant avec l’hélice ! ) était d’ailleurs exposé dans les stands.

Le plateau monoplace incluait les 3 racers  présents et une petite dizaine de MEP tous types confondus. Quelques ennuis mécaniques habituels ont été rencontrés sans trop altérer la joie de pilotes participant aux roulages.

On doit regretter l’accident de course de Régis qui pilotant sa Bugatti 35 a mordu dans les graviers et fait tonneau et cabrioles . Médicalisé sur place, nous lui souhaitons un prompt et complet rétablissement.

Avignon Motor Festival

Pierre nous envoie ce petit compte-rendu

Lors du Salon Avignon Motor Festival qui s’est tenu du 22 au 24 mars 2013, Gilbert Lenoir a organisé grâce à la mobilisation du club international 500 Owner Association, la présentation dans le grand hall de racers 500 historiques, en fait 8 racers 500 et un Cooper 11OO. En voici la liste :

– VSM (1947) à moteur Fiat 500 retourné et traction avant ( B ) porte le n° 2
– Bernardet (1950) à moteur Jap 500 ( F ) porte le n° 63
– Cooper MK IV (1950) à moteur Jap Twin 1100 ( UK ) porte le n° 6
– DB 1950 bi-cylindre dérivé du Panhard ( F )
– Trimax (1950) à moteur Jap 500 ( UK ) alu poli porte le n° 27
– Kieft (1952) à moteur Norton 500 ( UK ) porte le n° 27
– Martin (1954) à moteur Norton 500 ( UK ) porte le n° 9
– Staride MK3 (1954) à moteur Jap 500 ( UK )  rouge porte le n° 9
– Cooper MK IX (1957) à moteur Norton 500 ( UK ) porte le n° 23
soit 1 belge, 2 français et 6 anglais, 3 à moteur Jap et 3 à moteur Norton.
A noter aussi que sur la première de couverture du programme, se trouvait la Monopole de Gilbert qui était aussi exposée dans le grand hall circulaire réservé aux Clubs  et Musées ( l’Amicale DB y était avec un coach HBR5 ).

DSC06703 [Résolution de l'écran].resized DSC06707 [Résolution de l'écran].resized

Montée Historique de

Vincent Bouchard a participé le 14 avril dernier à la montée historique de Quintal, voici un petit compte-rendu.

Dimanche 14 avril 2013, j’ai participé avec mon DB RACER à cette 6ème montée historique de QUINTAL (15 KMS d’ANNECY).

Environ 145 voitures pour 5 montées de 2,5 KMS.

Le RACER était la seule participante avec mécanique PANHARD.

Pas de chronométrage, uniquement de la démonstration.

Beaucoup de spectateurs car un des premiers weekend avec le soleil.

Retromobile 2013, on y était

En 2013 l’Amicale DB exposait sur son stand un racer historique, celui de Jean Guichet.   Ce racer DB n° 507 appartenait à Antonelli qui le lui vendit ; il a reçu un double allumage  ce qui a nécessité la surélévation du capot d’où son aspect « grandes narines ». Il a couru  en F-3 en 500 cc et en courses de côte en 750 cc.  On l’a vu en piste dès 1951 lors de  multiples manifestations, entre autres à Draguignan, à Grenoble, au Parc Borély de  Marseille, Salon de Provence, Montlhéry,…. et dans des courses de côte au Ventoux, à la Sainte Beaume, à Martigues,…

Jean Guichet continua son expérience avec les voitures à moteur Panhard, pilotant une Dyna X au rallye de Monte Carlo.  Il pilota aussi des Ferrari dans des courses d’endurance ( plusieurs fois les 24 Heures du Mans, et le Tour Auto ).
L’histoire du pilote J Guichet et de ce racer se trouve sur le site de Ch Rampal « Panhard Racing Team », onglet « Les Hommes ».

DSC01011

Un Racer à Epoqu’Auto 2012

Cette année encore, il y avait un Racer DB devant la banderole du Racer Club de France.

Il avait couru à Angoulême en septembre dernier et avant sur le circuit du Bourbonnais en juillet. L’Amicale DB avait invité le Club à venir participer à ce Salon d’automne à Lyon. De nombreux visiteurs se sont arrêtés devant la petite monoplace, posant des questions ou rappelant qu’il les ont vu courir . Des contacts très intéressants, à poursuivre pour certains .

Le thème de la décoration du stand de l’Amicale DB était « Le Mans Classic 2012 » et la barquette HBR 1957 d’Honoré Durand était exposée ainsi que la coupe attribuée pour une belle 3ème place à l’indice de performance. De nombreuses magnifiques photos illustraient cette réunion du Mans 2012. Il y avait aussi des photos des pilotes et des voitures MEP, Monomills et Racers prises lors des séances de pilotage qui se sont déroulées sur le circuit du Bourbonnais, des Remparts d’Angoulême et d’Albi .

Angoulême 2012 – Plateau MEP / Monomill

H. Durand avait été sollicité par les Organisateurs pour rassembler un plateau de MEP/Monomills/Racers . Nombreux parmi vous sont ceux qui ont répondu présents et nous lui envoyons un grand merci .

Dans ce premier plateau de chaque demi-journée, il n’y avait pas moins de 12 MEP ( deux X2 et 10 X27 ), 2 Monomills, 11 Racers ( DB ou moteur Panhard ) et un BMW Lefèvre inscrits, presque tous présents. Ce fut un excellent week-end, un peu chaud non parce que la météo a été très favorable ( que de poussière sur le paddock…) mais parce que sur la piste les pilotes ont « mis le pied dedans » avec délice .

Ainsi LVA titrait « Pleins gaz à Angoulême » et la Charente Libre du lundi 17/09  » A fond la casse ». Il est vrai que pour chaque plateau, le Pace Car est sorti au moins une fois et les dépanneuses plus d’une fois pendant ou après la course .
Les Pilotes du Plateau « MEP/Monomill/Racers » sont partis très fort aux essais du matin pour faire les chronos qui déterminaient les places sur la grille de départ . Les arrêts dûs aux incidents de course ont pour certain été pénalisant.
Pour la course de l’après-midi, les pilotes sont partis plein gaz , les MEP en tête essayant de conserver la tête et de distancer les Monomills et Racers, ces derniers s’efforçant de coller au train des MEP.Les 3 MEP les plus rapides ont fait le podium suivies immédiatement par les Monomills/ Racers .Un peu de casse mais pas de blessé . Une belle empoignade qui a fait un beau spectacle .
D’autres pilotes étaient engagés sur des Fournier – Marcadier dans le plateau H Pescarolo ; sur une monoplace Le Gallen ou Martini MK 15 dans le plateau A Serpaggi; sur une Bugatti 35 B dans le plateau M Trintignant . On notait aussi la présence d’une CD et d’une DB HBR5 .

Pierre Duprat

Auto Retro Sports de la Châtre

Le 9 & 10 juin dernier se déroulant sur le circuit de la Châtre l’Auto Retro Sport dont nous faisions la promotion sur ce même blog.

Malheureusement, ce même week-end était organisé le Grand Prix du Pas de Calais avec un beau plateau MEP & Monomill, photos et reportage à découvrir sur le site de Charly Rampal