La Châtre 2019….Totale réussite!

Les photos qui agrémentent cet article sont de Elsa

Cet Autoretrosport 2019 a été franchement une réussite qui a dépassé toutes nos espérances. Vous vous rendez compte nous avions douze Racers d’engagés!! Ce chiffre est totalement incroyable quand nous nous souvenons simplement que l’année dernière j’étais le seul à avoir roulé sur ce circuit.

La famille du Racer club de France à trés grande majorité motorisé par des racers DB Panhard c’était réuni dès le vendredi, nous avons mis en place notre campement bien à l’entrée du circuit pour que nos petites bestioles soient à la vue de tout le monde, le président Michel Labarde est arrivé le premier accompagné de votre serviteur, plutôt devrai je dire que je suis arrivé « remorqué » par nos amis Gloria et Christain qui étaient venus nous accompagner. En effet j’ai cassé à 35 km de La Châtre le volant moteur de mon camping car, et c’est donc à la barre de remorquage que nous ferons une arrivée pour le moins originale.

Le gros de la troupe sera la dès la fin de journée, l’ami Fred Frèche nous fera plier de rire avec sa superbe caravane pliante Rapido d’époque. Il faut voir cet amuseur permanent à l’ouvrage pour monter l’édifice qui lui servira de logis pour le weekend. Plaisanterie mis à part, nous logerons à 7 dans cette minuscule caravane pour une fin de soirée « Made by racer Club », et garanti rares étaient les petits gabarits!

Le samedi matin nous débuterons de bonne heure sur la piste, la première série prévue à 8H45 va finir de nous réveiller, dès les premiers tours sur cette piste rendue piégeuse par les pluies nocturnes donneront lieu à quelques figures. Et PAN! deux Racers s’accrochent, du polyester pour le Racer de Joël, et une géométrie originale pour le train arrière de notre secrétaire Patrick Morin. Le clou du spectacle me reviendra malgré tout avec une rupture de colonne de direction qui me laissera le volant entre le main comme dans le célèbre film avec De Funés et Bourvil…Croyez moi c’était pas du cinéma et cela fait sacrément bizarre, pas de mal je n’ai rien touché. Grace au prêt d’un chalumeau, suivi d’une professionnelle soudure de Michel Labarde cela signera cette réparation pour cette panne peu commune, un énorme merci à Fred Frêche pour le coup de main, et au pilote de Formule Ford Michel Farizon qui nous a prêté le chalumeau, Joël Leblanc aura quelques soucis d’embrayage, qui malgré l’intervention en fin de journée des copains ne pourrons pas êtres résolus.

Merci les copains pour le coup de main!

Le reste de la journée se passera pour le mieux, avec les maintenant habituelles empoignades entre le Racer Bordeaux de Pierre Aléxis Colignon et mon Racer rouge, la c’est garanti ce n’était pas du playback, longues passes d’armes viriles mais amicale avec changement de leader régulier, je crois que nous avons fais plaisir au public. En tout cas à nous c’est certain!

La table du racer Club de France….Pas triste!

Le dimanche se passera sous les mêmes principes, après bien evidement avant cela une soirée au delà d’amicale, notre président égayera le moment avec ses blagues et sa façon inimitable de les raconter, du pur café théâtre. Pierre Aléxis et votre serviteur placerons encore la barre un cran plus haut que la veille en abaissant régulièrement leurs temps, mais surtout en alignant des séries de tours très régulières à haute cadence. La dernière série en guise de bouquet final sera encore plus rapide, car nous avions décidés d’un commun accord de donner absolument tout, et cela pour le plus grand régal du public, mais aussi des commissaires de pistes et des organisateurs qui n’en revenaient pas d’un tel spectacle, et d’une telle ambiance parmi les pilotes de Racers. Dernière manche qui sera douloureuse pour Ian Wilson en effet il explosera son moteur Panhard, une pure destruction. Attention pas de méprise, le reste de la troupe juste derrière nous n’amuse pas le terrain, les Christian Ledent, Philippe Boutevin, Ian Wilson….et autres n’attendent qu’un léger faux pas pour venir pointer leurs nez! Les écarts se resserrent, pour le plus grand bonheur de tous

Oui c’était un grand cru ce La Châtre 2019!

Le président Michel Labarde devant son authentique Racer à carrosserie de Monomill ex Michel Aunaud

Je crois que nous avons d’ores et déjà gagné notre place pour un nouveau plateau Racer en 2020.

Pierre Alexis Colignon et Ian Wilson sont en prés grille.

Une version publiè par Charly Rampal sur son site Panhard Racing Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *