La Châtre 2018….Bonjour tristesse!

                               

Tout est dans le titre!

Il me pèse d’écrire cela de manière aussi brutale mais j’espère par la violence du propos créer un électrochoc.

Les amis, si nous voulons que notre mouvement perdure il faut absolument nous mobiliser massivement sur de tels événements à l’avenir.

Car vous l’aurez certainement compris le seul Racer présent était le mien, alors même si j’ai réussi à bien « férrailler » avec quelques monoplaces nettement plus performantes et leur montrer qu’il n’est pas nécessaire d’avoir 120 chevaux  voir plus pour rouler vite, c’était un peu « tristounnet » de ne voir qu’un seul racer.

L’organisation nous faisait rouler dans un plateau « monoplaces bis » ou il y avait les moins rapides des Formule Renault, et des biens rapides Formules Ford. Le temps a été très chaud et malgré la pluie qui nous avait été  annoncée, celle ci a eu la bonne idée de rester dans les nuages, jusqu’au dimanche matin ou avant les roulages une averse impressionnante à lavée le parc et le circuit. 

Je me suis débattu avec des problèmes de carburation et d’allumage tout le weekend,  pour finir un joint de tube de culbuteur m’a lâché m’obligeant à remballer plus tôt que prévu. J’avais la pièce de rechange, mais une énorme flemme à l’idée de devoir écarter le bloc cylindre du bloc moteur, et cela sous le barnum ou régnait un énorme cagnard a fini de me faire prendre la décision de jeter l’éponge.

Bien dommage que vous n’ayez pas voulu venir…

                                 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *